Voyage conseil
Numéro Sans frais

Blogue

L’Hôtel George V devient (enfin) officiellement un Palace.

Alors qu’il est l’un des plus beaux et l’un des plus prestigieux hôtels du monde, le Four Season George V, vient de recevoir le titre de Palace !

Au mois de mai 2011, le jury (constitué de professionnels et de non professionnel de l’hôtellerie) nouvellement constitué, attribue le fameux sésame à 8 hôtels de luxe.

Après le tollé suscité par la liste des « oubliés » et de la méthode d’attribution du fameux sésame, il semble que des réglages s’opèrent au sein de la jeune classification.

Donc, depuis le 05 septembre, L’hôtel Le George V est depuis quelque jours, un vrai Palace !

La liste des Palaces français dévoilée en mai doit donc ajouté un nouveau membre.

Les premiers établissements hôteliers français 5 étoiles viennent de recevoir la distinction « Palace », qui récompense les hôtels les plus prestigieux de France.

Publié le 05/05/2011 (dans l’Internaute Voyage par Mathilde Chevalier)

Il y avait les hôtels 5 étoiles, il y aura désormais également les Palaces, 8 lieux distingués  parmi une quinzaine de postulants pour représenter « l’excellence à la française ». En tête de ce premier classement des plus luxueux des hôtels de luxe, le Bristol Paris est maintenant amené à représenter l’image de l’hôtellerie française. La plaque indiquant ce nouveau statut sera posée juste après l’annonce des résultats, le jeudi 5 mai 2011, par le secrétaire d’Etat au Tourisme, Frédéric Lefebvre.

Au sein de cette sélection élitique, on ne trouvera pas le Ritz ni même le George V, mais les hôtels parisiens Meurice, Park Hyatt Paris-Vendôme ou encore Plaza-Athénée. Hors Paris, les quatre hôtels qui s’illustrent sont le Palais de Biarritz, Les Airelles ainsi que Cheval Blanc à Courchevel, et enfin le Grand Hôtel Cap Ferrat. Une page se tourne pour ces lieux entrés dans le club très fermé des hôtels les plus renommés du monde.

La création de la distinction « Palace » répond au besoin d’affirmer la place des services hôteliers français face à une concurrence mondiale toujours plus redoutable, et pour une clientèle de plus en plus exigeante. Le jury était présidé par Dominique Fernandez de l’Académie Française.

4 octobre 2011 | Retour au blogue
32722b5f2f6e7d4b3625cece476daa7b;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;